toiture

  • toiture en ardoise

    Toiture en ardoise:



    des propriétés uniques


    Propriétés de l’ardoise



    L’ardoise offre de nombreux avantages grâce à ses caractéristiques uniques. Outre sa couleur, cette roche permet d’habiller son toit et le parfaitement le protéger. Poser de l’ardoise est apprécié des couvreurs pour la technicité des travaux de couverture mais également le rendu final du toit.
     

    Les avantages d’une toiture en ardoise

    Une toiture en ardoise c’est la
    garantie d’une certaine longévité. Un toit constitué d’ardoises de
    qualité peut dépasser aisément les 100 ans. Bien sûr, la toiture
    nécessite un entretien minimum. Attention cependant aux méthodes et
    produits que vous utilisés, l’ardoise naturelle bien que solide ne
    réagit pas forcement bien aux produits chimiques.

    Quant à ses qualités d’étanchéité,
    d’isolation et sa solidité, il est difficile pour les autres matériaux
    de couverture de mieux faire.

    Les différents types d’ardoises


    On distingue généralement deux types d’ardoise : l’ardoise naturelle et l’ardoise synthétique.

    L’ardoise naturelle


    L’ardoise est en réalité une roche schisteuse, issue de carrières de schiste qui est par la suite taillée et polie en tuiles.

    Le schiste à l’origine de l’ardoise est
    une argile qui a subit de fortes pressions lors de la formation d’une
    chaîne montagneuse. Chaque carrière produit donc sa propre ardoise
    avec des caractéristiques différentes selon son origine. Vous aurez
    ainsi le choix entre différentes ardoises à poser sur votre toit, de
    qualités et de couleurs différentes.

    L’ardoise synthétique, l’ardoise économique


    Elles sont composées de fibres
    organiques de haute qualité, d’additifs minéraux, de ciment et d’eau.
    Elles sont également traitées pour garantir les mêmes caractéristiques de solidité et d’isolation qu’une ardoise naturelle.

    Plus économiques, elles auront cependant une longévité moindre par rapport aux ardoises naturelles.

  • Peinture de toiture red coat

    Peinture de toiture red coat

    Le démoussage d’une toiture nécessite 2 grands types de traitement, le premier est à caractère mécanique tandis que le second est chimique. Certes, la partie traitement chimique d’une toiture n’est pas une opération obligatoire si le toit est récent, mais dans le cas contraire, il doit être effectué en bonne et due forme. Le traitement chimique se divise encore en plusieurs sous catégories à savoir le démoussage, l’hydrofugation, le traitement fongicide et enfin l’application d’une peinture de toiture.

    Dernière étape du traitement chimique

    La peinture de toiture intervient en dernier lieu dans le traitement chimique de la toiture. Il est donc indispensable que les étapes précédentes, c’est-à-dire le nettoyage, l’application d’un fongicide et l’hydrofugation aient été soigneusement accomplies. Sans cela, il n’est pas envisageable de peindre le toit nouvellement traité. Le support doit impérativement être exempt de toutes traces de mousses, lichens ou algues pour permettre à la peinture d’adhérer, de protéger et de conserver convenablement l’entretien qui a été fait ainsi que les couleurs de la toiture.

    La peinture de la toiture aussi appelée remise en teinte du toit ou revêtement d’étanchéité consiste en l’application d’une couche de peinture spécifique à la toiture. En plus du matériel habituel à savoir une échelle, des gants, un masque de protection et une combinaison, la pose de la peinture pour toiture nécessite l’emploi d’un matériel à caractère professionnel qui sera adapté à cet usage.

    Quelle peinture ?

    Cependant, outre les traitements à accomplir avant de passer à la teinture, il nécessite une autre opération indispensable à la durée de vie de la peinture, il s’agit de l’application d’un film protecteur. Ce dernier aura pour objectif principal de renforcer l’étanchéité de la toiture avant l’étalage de la peinture en elle-même.

    La peinture pour la toiture est généralement une peinture dite acrylique. Elle aura une texture de préférence semi-épaisse et pourrait être de type grésé en fonction de l’aspect recherché en termes de finition. En ce qui concerne la quantité de peinture, cela dépendra de la surface de la toiture et du nombre de couches à appliquer. En règle générale, il ne faut pas moins de 2 couches de peintures pour une finition parfaite.

    Avantage de la pose d’une peinture

    Les avantages de la pose d’une peinture pour la toiture après tous les traitements sont innombrables. Certes, ils sont fonction des caractéristiques de la peinture mais certaines qualités leur sont communes. La première de ces qualités est la résistance aux rayons UV ainsi qu’aux chocs thermiques provoqués par les changements de température brusques. La seconde qualité est l’élasticité du produit. La troisième qualité de la peinture réside dans le caractère anticorrosif et étanche du film protecteur, renforçant ainsi l’imperméabilité du toit. Ensuite, la peinture prolonge les effets protecteurs des autres traitements en empêchant ainsi une invasion prématurée de mousses. D’autre part, la peinture adhère aisément à tous types de support allant des tuiles aux ardoises et possède, en plus la capacité de sécher très rapidement. Par conséquent, il ne nécessite pas un long temps de repos avant d’agir. L’avant dernière qualité de la peinture réside dans son côté esthétique. En effet, l’application d’une teinte pour toiture permet non seulement de rénover un toit mais aussi de lui rendre son aspect originel ou de lui donner une toute autre présentation grâce à une multitude de coloris différents. Enfin, la peinture permet au toit de résister encore plusieurs années.