Démoussage et traitement des toitures

Démoussage et traitement des toitures

Qu’il soit en tuile, en
ardoise, en zinc ou en toute autre matière, le toit a besoin d’un
certain renouveau après plusieurs années. Mais avant de redonner tout
son éclat à une toiture, plusieurs éléments sont à prendre en compte à
savoir : les raisons d’une telle opération, sous quelles conditions
ainsi que les différents types de traitements de la toiture. 

Pourquoi démousser un toit ?

La succession des différentes conditions météorologiques apporte
chacune leur lot d’éléments destructeurs au toit d’une maison. La pluie,
le soleil, la neige, la grêle mais aussi l’homme et sa pollution
contribuent respectivement à la création et à la prolifération de
végétaux et autres bactéries nuisibles à la santé d’une habitation ainsi
qu’à celle de ses occupants. Au fil des ans, une accumulation et une
multiplication d’algues, de mousses et de lichens en tous genres
finissent par ternir l’éclat d’une toiture. D’autres facteurs entrent
également en ligne de compte dans leur développement à savoir la
proximité d’arbres, l’ombre ou encore les pentes moins raides. Il est
alors nécessaire de procéder à différentes sortes de traitement pour
pouvoir lui redonner un sacré coup de jeune.

A quel moment démousser une toiture ?

La période exacte de traitement d’une toiture ne peut-être déterminée
avec exactitude que par un professionnel. Cependant, il est de coutume
qu’une toiture subisse un traitement au complet après une dizaine
d’années d’existence. Dans le cas où elle serait encore plus âgée, la
vérification et le traitement se feront plus fréquents à raison de tous
les 2 ans pour un toit dont l’ancienneté atteint les 20 ans et
annuellement si elle dépasse ce nombre. Il faut également noter que les
toits faits en tuiles sont beaucoup plus vulnérables à l’apparition et
la reproduction des mousses et lichens qu’un toit fait en ardoise. Dans
tous les cas, les signes avant-coureurs doivent servir de sonnette
d’alarme telles les traces blanches laissées par l’humidité sur les
ardoises ou le début de traces noires sur les tuiles. 

Le démoussage

De manière générale, il existe trois types de traitement pour rendre
une toiture à nouveau étincelante. Le premier emploi ce que l’on appelle
un algicide. Ce traitement élimine toutes traces de lichens et d’algues
grâce à la présence de sel d’étain et d’acides. Le second traitement
est l’hydrofugation, un procédé visant à diminuer la capacité
d’absorption de l’humidité et des dommages dû au gel. Enfin, le
troisième et dernier traitement est le démoussage.

Le démoussage consiste à enlever la population de mousses, d’algues
et de lichens qui s’est accumulée sur le toit durant des années en
passant par plusieurs étapes plus ou moins obligatoires selon la gravité
de la situation. Ces différentes étapes ne sont autres que les
différentes phases de nettoyage et les traitements supplémentaires
visant à retarder au maximum la réapparition de nouvelles mousses. La
durée de ce traitement est très variable et dépend de nombreux facteurs
comme des conditions météo favorables, c’est-à-dire exemptes de pluie et
de grands vents, l’état du toit et enfin l’épaisseur de la couche de
mousse qui s’y trouvera. L’opération de démoussage peut se faire
soi-même bien que faire appel à des professionnels reste toujours la
solution préconisée. Enfin, une fois qu’il a été parfaitement accompli,
le démoussage peut facilement durer 10 ans.